Anniversaire dans la haine

Anniversaire dans la haine

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. C’est le plus beau jour de ma vie. Je participe à un stage de survie dans la forêt de la Drôme. J’en rêvais depuis 20 ans. Il fait -2°C, j’ai froid. David, l’instructeur, nous répète les directives à respecter pour monter un camp de fortune pour la troisième fois depuis ce matin. J’en ai assez de l’entendre. Au début, je le trouvais sympathique mais je commence à le détester. Il ponctue chacune de ses phrases d’un « ok » en me regardant comme si je ne comprenais rien. Je sens que ça va mal finir. Nous sommes par groupe de 2.

Anniversaire dans la haine - camp Je suis avec Lucie, une Belge vétérinaire de 32 ans qui a été inscrite par son mari pour son anniversaire. Elle se demande encore ce qu’elle fait là. Elle qui déteste les endroits isolés, le froid et les bestioles. En plus, elle déteste les gros cons machos. Elle est servie.

Lucie et moi commençons par monter notre tente de fortune grâce à une couverture de survie et 3 ponchos comme David nous l’a expliqué. Enfin, c’est plutôt moi qui fais tout parce que Lucie passe son temps sur son smartphone inondant son mari de sms rageurs. Elle lui promet qu’elle n’oubliera jamais et qu’elle saura se venger.

David arrive et nous hurle que nous aurions déjà dû allumer le feu de camp. Je me sens oppressé et je n’ai qu’une seule envie, celle de lui sauter dessus et de lui faire avaler sa langue. Visiblement, je ne suis pas le seul car les autres participants rappliquent et leurs têtes ne me disent rien qui vaille, leurs regards non plus… Ils sautent sur David et tentent de le maîtriser. Il arrive à se dégager et à attraper son fusil. Il me frappe à la tête. Mon sang ne fait qu’un tour, je sors le couteau, que nous avons bien aiguisé ce matin, en le menaçant. Les autres en font de même. Il me met en joue.

La nuit tombe, il fait -20°C. Aucun de nous ne bougera de la nuit jusqu’au lendemain matin, le couteau à la main et le haine entre les dents.

Hervé Lefebvre – Atelier à la carte Fictions & variations

Laisser un commentaire