POESIE : Cas contact !

Parmi les nombreux textes produits lors du week-end d’écriture Détours poétiques, animé par Sébastien Souchon qui anime également l’atelier en abonnement qui reprend en septembre (mercredi 19h-21h / bimensuel), en voici un écrit par Stéphanie Wuilmotte. 

Lire plus

Liste des choses agréables, par Guillaume

Regarder mon enfant, une photo dans la main, qui me regarde enfant, et moi qui regarde à côté de cet enfant, l’image de mon père dont j’ai l’âge maintenant.

Écouter ma grand-mère parler d’internet comme d’autres parlent du Big-Bang ou de Dieu.

Lire plus

MÉCANIQUE

Giorgio a créé ce poème lors de l’atelier d’écriture à la carte Ecritures de soi « Ecrire la poésie narrative » de mardi 23 février, animé par Mathilde Pucheu. L’occasion de jouer avec les rimes et la rythmique en s’inspirant de la chanson et, en particulier de Serge Gainsbourg !

Lire plus

Haïku : 5 sens, Jessica Démoclès

Lors l’atelier « 5 sens », elle a créé une suite de haïku après avoir inventé des tableaux. Elle traduit des impressions sensorielles, grâce à un vocabulaire concret. Jessica forme de très belles images poétiques marquantes. 

Lire plus

Poésie-Absence-etourdissante-Céline-Dauvergne

Absence étourdissante-Celine-DAUVERGNE

« Ça couvre le craquement des branches, le chuintement d’une chouette, le cliquetis du ru. Au loin les murmures déjà d’êtres humains, le premier vrombissement d’un quad, le premier meuglement d’une vache et le chant d’un coq.

En vain rien ne recouvre le silence étourdissant de ses mots inaudibles. » Céline Dauvergne prépare un projet de poésie. Elle laisse cours à l’oral, sensible aux mots et leur polysémie (plusieurs sens), sensible à la polyphonie (plusieurs voix). Un poème à lire à haute voix ! Céline participe au Lab’accompagnement de manuscrit animé par Mathilde Pucheu. 

Lire plus

La quête, Nilso

Hypallages du texte :

► « Derrière la masse claire des rochers exaltés ». S’il n’y avait pas la marque grammaticale de l’accord, on pourrait associer « exalté » au narrateur. Cela sous-entend un double sens et injecte donc une forme de poésie. 

► « sur les cailloux discrets », même effet que précédemment. C’est d’autant plus fort que ces états émotionnels ainsi attribués à des éléments du décor, entrent en adéquation avec l’état du narrateur. 

► «  J’ai choisi de contourner ce petit massif pommelé où j’ai aperçu ses atours annelés, fugitifs. » Le mot « fugitif » correspond au comportement de l’animal. Nilso joue donc à cache-cache à travers sa narration, mais aussi le sens de ses mots. 

Lire plus

Coucher de soleil

pour créer une description déceptive de coucher de soleil. Il s’agit de jouer avec le cliché « poétique » du coucher de soleil et de le détourner à travers des comparaisons et des métaphores ! 

Lire plus

Petite Martine

Ce texte est issu d’un exercice d’écriture visant à créer un portrait de personnage en insérant des allitérations (répétitions de consonnes). Ce bref texte « Petite Martine » prend des accents de comptine. Les effets sonores facilitent la mémorisation. Agnès est parvenue à traduire le caractère du personnage à travers cette prosodie. 

Lire plus