Coucher de soleil

COUCHER DE SOLEIL, Agnès Parent

Coucher de soleil - IllustrationUne palette de couleurs orangées dégoulinantes comme un gâteau trop cuit dégage une chaleur roussie en sortant du four.

Le bleu vaporeux happé par les rouges et ocres qui prennent alors toute la place et le relaient au rang des couleurs passées. Trop vives pour annoncer la nuit.

Un coucher de soleil comme un pot-pourri de station-service, une odeur grossière de parfum de synthèse. La lavande telle que vous vous la représentez fabriquée par des types en blanc bien loin des champs. La lavande des sapins en liège accrochés au rétroviseur des voitures en déclin.

Un coucher de soleil comme un pot-pourri de station-service, une odeur grossière de parfum de synthèse.

Et ce rouge qui crève de ne pas occuper toute la place, qui crie qu’on ne l’oublie pas. Comme le parfum cerise de nos paquets de bonbons. Tout sauf l’odeur de la cerise. Ces teintes criardes me donnent envie de vomir.

Coucher de soleil - Illustration 2

Passons par le jaune, tiré par l’orange, qui vient ajouter sa touche d’acidité à la palette des criards.  Il vient nous piquer, nous rappeler sa présence malgré sa pâleur. Il se tient sur le bout de la langue, et gâche toutes les douceurs que nous nous faisions un plaisir de goûter. 

Dieu merci, le bleu. 

Seul raisonnable de la bande, qui consent à se fondre doucement dans la nuit pour laisser la place aux étoiles, lassées de devoir patienter chaque soir devant le spectacle de ce ballet longuet. 

AUTEURE : Agnès Parent

Agnès Parent est accompagnée en atelier d’écriture à distance autour de la poésie. Elle a créé ici un texte narratif qui use d’effets de style pour créer une description déceptive de coucher de soleil. Il s’agit de jouer avec le cliché « poétique » du coucher de soleil et de le détourner à travers des comparaisons et des métaphores !

Pour lire une autre création d’Agnès Parent : Petite Martine !

Laisser un commentaire