Gymnastique d’écriture S.2

Gymnastique d’écriture S.2 J.1 Aurélia Hascoat

La gymnastique d’écriture de lundi 23 mars a entraîné le très beau texte d’Aurélie Hascoat qui traduit avec justesse le moment de monter sur scène… La contrainte littéraire était : Choisissez un souvenir relié à une histoire de « bulle » et racontez-le.

POUR PARTICIPER A LA GYMNASTIQUE D’ECRITURE

POUR PARTICIPER AU JOURNAL DES PETITS RIENS

 


Dans la pénombre de la coulisse, derrière le rideau, à l’orée du faisceau lumineux des projecteurs, je me tiens. 

Mon coeur semble vouloir sortir de ma poitrine.

Des frissons me parcourent le corps, de la nuque aux bout de mes pieds.

Mes mains sont gelées. 

Ma gorge est serrée.

Gymnastique d'écriture S.2 / Lumières

Dans quelques instants il faudra franchir la frontière entre les deux mondes. 

Un gouffre abyssal. 

Je ferme les yeux. 

Je respire. 

« Inspire, expire ». 

J’entends les mains des spectateurs qui martèlent un même rythme. Ils sont juste là, je sens la chaleur des corps qui s’agitent… 

« Inspire, expire ».

Comme dans une bulle, ils semblent s’éloigner.

« Inspire, expire »

Mon coeur ralenti.

« Inspire, expire »

Mon esprit vagabonde. 

« Inspire, expire »

Ton visage, ton sourire. 

« Inspire, expire »

Ta main qui prend la mienne. 

« Inspire, expire »

Ta voix qui souffle doucement à mon oreille : Je suis là.

Et soudain ta main emmène la mienne.

Et je passe, sans aucune peur, de l’ombre à la lumière.  

 

––– Ecrit par Aurélia Hascoat

Un commentaire sur « Gymnastique d’écriture S.2 »

Laisser un commentaire