La chaîne du livre [1]

La chaîne du livre : Définition

Qu’est-ce que la chaîne du livre ?

La chaîne du livre regroupe l’ensemble des métiers du livre : de sa conception à sa vente. Ces métiers sont interdépendants et représentent des enjeux culturels et économiques.

Ecrire est certes un métier solitaire. Mais, avant qu’un livre ne parvienne jusqu’à un lecteur, il y a tout un réseau d’acteurs qui interagit.

annie-spratt-548190-unsplash

Ecrire un livre semble peu coûteux. C’est vrai qu’en termes de matériel, il y a peu d’investissement à faire. Un ordinateur et hop ! on peut écrire. En comparaison, prendre des photos ou peindre nécessite des outils techniques plus sophistiqués (appareil photo, trépied, logiciel de retouches ; peinture, toiles, pinceaux, studio/atelier de création…) Il ne faut pas négliger cependant le temps d’écriture. Ecrire un roman peut prendre deux à dix ans en moyenne. Solitude, patience et persévérance sont nécessaires à la création. Le contenu littéraire terminé, la recherche d’une maison d’édition met aussi la patience à l’épreuve

 

Quand on obtient un contrat avec une maison d’édition, c’est un nouveau processus qui se met en route. L’éditeur peut intervenir sur le contenu littéraire de manière plus ou moins approfondie et exigeante. Ses champs d’intervention sont stylistiques (linguistique/syntaxe), narratifs (articulation du récit, cohérence des personnages, etc.)

C’est ensuite le tour du correcteur d’identifier toutes les coquilles (espaces en trop, fautes d’orthographe…) Puis le maquettiste-graphiste va, en concertation avec l’éditeur, travailler la police, la mise en page (paragraphes, alinéa, coupure de mots), créer visuellement la couverture, la quatrième de couverture…

L’imprimeur va imprimer la quantité souhaitée qui sera ensuite transmise à un distributeur dont la tâche consistera à organiser la logistique de livraison vers les différents espaces de vente.

Les livres parviendront au lecteur de deux manières principales : bibliothèque, librairie.

marco-djallo-127113-unsplash

Le livre et son cadre légal

Le prix unique du livre

Le 10 août 1981, la loi Lang vise à fixer un prix unique du livre qui organise les rapports des différents acteurs du livre ainsi que le maintien de la diversité culturelle.

Les objectifs de la loi Lang :

  • L’égalité des citoyens face au prix du livre,
  • Le maintien d’un réseau très dense de points de vente du livre,
  • Le soutien du pluralisme dans la création et l’édition.

Ce prix public et unique, fixé par l’éditeur, est imprimé au dos de chaque livre. La remise maximum est de 5 % TTC pour les détaillants.

En mars 2009, Hervé Gaymard conclut que les objectifs de la loi de 1981 ont été atteints. Ce modèle est reproduit dans l’univers du livre numérique avec la loi du 26 mai 2011.

À lire :

La chaîne du livre 2

La chaîne du livre 3

2 commentaires sur « La chaîne du livre [1] »

Laisser un commentaire