Le goût, Jessica Démoclès

Le goût

Sorbet fond

Aussitôt le sorbet servi, il fond, s’écoule hors du pot et glisse entre les doigts. L’enfant, voyant s’enfuir la gourmandise, la rattrape avec sa langue, lapant comme un chat son bol de lait, en commençant par la partie en fuite.

Puis vient le corps encore glacé mais onctueux qu’il saisit en se pinçant les lèvres à la manière d’un poisson qui bulle. Une fois le périmètre sécurisé, la bonne éducation refait surface et c’est la cuillère qui fera office d’intermédiaire temps qu’elle peut servir de pelle en s’enfonçant profondément dans le pot et ressurgir bombée et ronde du nectar.

A la fin, la langue sera toujours la plus agile pour nettoyer toutes les traces de la présence de la glace dans le pot. Seul le collant du sucre mélangé à la salive autour de la bouche pourrait trahir du passage du vendeur de sorbet au coco.

 

 


Langue vinaigrée

La soupe de farine fermentée de Pologne fait penser à la langue polonaise elle-même. D’abord le goût vinaigré et aigre difficilement consommable en l’état comme la langue écrite multipliant les syllabes sans voyelle et avec des lettres aux accents incongrus.

Néanmoins, accompagnée de saucisses fumées et de pain à la margarine, cela peut être agréable en snack dans le froid continental. On abandonne la langue écrite et on se laisse porter par la musique d’une prononciation beaucoup plus douce qu’on le pensait. Le pain trempé dans la soupe fond au creux de la gorge.

 

 

 

 

___ Créations de Jessica Démoclès

Jessica Démoclès a écrit une suite de textes autour des 5 sens dans le cadre de l’atelier à distance. Elle nous fait goûter aux plaisirs de la langue avec malice et poésie ! Pour lire les haïku de Jessica, cliquez ICI

Laisser un commentaire