L’enquête de Martine Martin ou Martina Martìn

Atelier d’écriture policière : Enquête

Lors de l’atelier d’écriture policière animé à la Médiathèque Jean-Jacques Rousseau à Champigny-sur-Marne, nous sommes parvenus à recueillir quelques textes dont celui de Marouèn ! Le groupe a semé son texte d’indice et tenté de résoudre des énigmes. un moment convivial grâce à l’accueil des bibliothécaires. Le récit inventé par Margot met en scène une ancienne espionne et une étonnante histoire de faussaire d’un Picasso. Parviendrez-vous à résoudre l’enquête dans la lignée d’un Sherlock Holmes, un Hercule Poirot, Tintin, Rouletabille, San-Antonio, Miss Marple ou Maigret ?

 

Le genre de femme difficile à décrire

Martine Martin est le genre de femme difficile à décrire. Dans son immeuble, personne n’est d’accord. La gardienne affirme qu’il s’agit d’une femme aux yeux verts et aux cheveux flamboyants qu’elle cache sous un chapeau bien trop grand pour elle. Elle le sait, elle a fait l’état des lieux.

Mais le voisin d’en face la décrirait plutôt comme une vieille fille maladroite et austère qui n’offre le bonjour que le 29 février. Le fils de la gardienne la décrit plutôt très masculine. Il la surnomme d’ailleurs Martin Martin à cause de son accent anglais, mais qui pour la voisine du dessus est plutôt un accent espagnol car elle l’aurait entendue dire au téléphone : « Martina Martìn esta hablando ».

Seul le chat sait très bien qui est Martine mais tout le monde sait qu’on ne lui tirera pas les vers du nez. Un chat, ben ça ne parle pas.

L’achat d’un Picasso par le Musée National roumain

Le Musée National roumain vient d’annoncer l’achat d’un tableau de Picasso à une vieille dame qui l’avait dans son salon depuis des années. La légende du village voulait qu’il s’agisse d’un Picasso. La fille de celle-ci, pour en avoir le coeur net, l’envoya au musée qui, stupéfait de découvrir qu’il s’agissait bien d’un tableau du Maître, s’empressa de faire une offre que nul ne pouvait refuser. Le tableau intitulé La vie du martin pêcheur, est désormais visible dans la salle « Cubistes espagnols » du musée.

Un tableau pour une mission d’infiltration…

En découvrant cet article, Martine eut un haut le coeur. Ce tableau, se souvenait-elle, avait été utilisé lors de l’une de ses missions d’infiltration en Roumanie pendant la guerre froide. Elle n’avait jamais pensé qu’il ait pu s’agir d’un vrai.

Martina Martìn, à son retour de Roumanie, avait apporté avec elle quelques preuves. Un expert en bois rare avait pu observer le tableau, bien que les autorités roumaines n’en aient pas donné l’autorisation, mais la manière dont les fibres étaient ordonnées prouvaient que ce bois venait d’une plantation sur une île qui n’était pas encore exploitée au temps de Picasso. Ce que les autorités réfutent : Si le cadre n’est pas authentique, la toile, elle, l’est !

Un autre expert, en peinture cette fois, fut envoyé en Roumanie sans accès au tableau. Seul un jet de lumière caché dans l’électronique fine de ses lunettes pouvaient définir la date de cette peinture : 2023 ! Risée de l’équipe du musée de Roumanie, aux propos de l’expert. La peinture du futur ! Non, une peinture qui ne sera autorisée à la vente qu’à partir de 2023 ! Mais déjà inventée depuis trois ans.

De plus Martina avait déniché une photo de Picasso à côté de ce tableau.

Ce tableau existait bien mais les proportions n’étaient pas les bonnes. Certes, à quelques millimètres près mais un spécialiste était formel : celui de la photo, celui du musée étaient deux tableaux distincts.

Enfin, la photo où le grand-père apprenait avec Picasso venait asséner le coup de grâce. Ce « grand-père » est bien celui de celle qui a vendu le tableau, mais le troisième luron est un faussaire.

Mais la preuve irréfutable se trouve sur le ticket du musée de Roumanie que Marina a égaré.

 

–– Ecrit par Margot

Ateliers d'écriture dans le Val-de-Marne ?
Rémanence des mots est régulièrement sollicité pour animer des ateliers d'écriture dans le département 94 en Ile-de-France. Suivez le fil !
Médiathèque Espace Jean Moulin, Villiers-sur-Marne (sur réservation) 
– Samedi 14 mai 2022 16h-18h Carnet de voyages
- Samedi 26 novembre 2022 16h-18h Ecrire un texte fantastique 
- Samedi 14 janvier 2023 de 16h-18h Ecrire une micro nouvelle 
- samedi 25 mars 2023 de 16h-18h Autour de la poésie 
Médiathèque Jean-Jacques Rousseau, Champigny-sur-Marne (sur réservation) 
– Samedi 22 octobre 2022 10h30-12h30 Trucs & astuces pour écrire une nouvelle
– Samedi 5 novembre 2022 10h30-12h30 Ecrire la fin et le début d'une nouvelle
Bibliothèque Municipale Joinville-le-Pont bientôt des dates en 2022-2023 !
Ville de Saint-Maur-des-Fossés... bientôt des dates en 2022-2023 !

6 commentaires sur « L’enquête de Martine Martin ou Martina Martìn »

  1. Bravo Margot, un texte plein d’humour, une déclinaison de martin en toutes les langues et une enquête pleine de rebondissements ! Cet atelier est un beau souvenir.

      1. Merci Mathilde pour tes talents d’inspiratrice, ta qualité de metteuse en lumière et ton écoute

Laisser un commentaire