Micro-fictions à la Max Aub

En atelier Fictions & variations avec Lucie Rico, Hervé s’est posé des questions de construction de phrase et, plus précisément, de concordance des temps. Il a finalement, intuitivement trouvé la solution dans les versions 1.0 et 2.0. La première n’est pas correcte :  Le choix du passé simple est bon, mais associé au passé composé qui s’accorde avec le présent et l’imparfait seulement, on ne distingue plus les strates de temps. Il faut que ce qui se produit simultanément soit conjugué au même temps. C’est donc une question de style mais aussi de repère narratif. Entre la VS 1.0 et la VS 2.0, quel choix feriez-vous ?
Micro-fictions à la Max Aub
J’étais dans la salle de travaux pratiques à 8 h 30. Tous les étudiants étaient arrivés à l’heure, tous sauf un. En plus, il n’avait pas sa blouse. Je l’avais pourtant déjà averti que s’il recommençait, il aurait une punition. Lorsque j’ai distribué les arômes alimentaires aux étudiants, je lui donnai un autre type de produit, par inadvertance sans doute. Lors de la dégustation, il eut un besoin urgent d’aller aux toilettes. On ne le revit jamais. Je n’ai plus jamais eu d’étudiant en retard pendant tout le reste de ma carrière. Allez savoir pourquoi.

VS corrigé 1.0
J’étais dans la salle de travaux pratiques à 8 h 30. Tous les étudiants étaient arrivés à l’heure, tous sauf un. En plus, il n’avait pas sa blouse. Je l’avais pourtant déjà averti que s’il recommençait, il aurait une punition. Après avoir présenté l’exercice du jour, je distribuai les arômes alimentaires à tous les étudiants, tous sauf un. Par inadvertance sans doute, je lui donnai un autre lot de substances. Lors de la dégustation, il eut un besoin urgent d’aller aux toilettes. On ne le revit jamais. Je n’eus plus jamais d’étudiant en retard pendant tout le reste de ma carrière. Allez savoir pourquoi.

VS corrigé 2.0
Micro-fictions à la Max Aub - labo
J’étais dans la salle de travaux pratiques à 8 h 30. Tous les étudiants étaient arrivés à l’heure, tous sauf un. En plus, il n’avait pas sa blouse. Je l’avais pourtant déjà averti que s’il recommençait, il aurait une punition. Après avoir présenté l’exercice du jour, j’ai distribué les arômes alimentaires à tous les étudiants, tous sauf un. Par inadvertance sans doute, je lui ai donné un autre lot de substances. Lors de la dégustation, il eut un besoin urgent d’aller aux toilettes. On ne le revit jamais. Je n’eus plus jamais d’étudiant en retard pendant tout le reste de ma carrière. Allez savoir pourquoi.

Laisser un commentaire