fbpx

Sherlock réinventé par Nell

Nell participe à l’atelier Ecritures brèves en abonnement. Elle a enquêté sur Sherlock et nous en apprend de belles sur le détective légendaire ! Affaire à suivre…

Une demi-lune éclairait la pénombre de la chambre où Sherlock Holmes composait un breuvage délicat en extrayant la substance d’une feuille d’Erable.

Sa main tremblait mais il avait décidé de se débarrasser de son plus fidèle acolyte pour cause d’incompatibilité d’humeur, croyait-il ! En réalité, il ne supportait plus de le voir lui faire de l’ombre et exceller dans la résolution des cas les plus complexes en matière de criminologie.

Sur la pointe des pieds, il sortit de son antre, la petite fiole de couleur suspecte solidement tenue dans sa main gauche. Une fumée légèrement odorante parfumait l’air d’un goût acidulé. Il se dirigea vers les escaliers dont le nombre de marches interminable l’exaspérait mais elles finiraient bien par le conduire jusqu’à la minuscule bibliothèque où le Docteur Watson aimait à savourer son Jack Daniels en fumant un Churchill importé de Cuba.

Après tant d’années de collaboration fructueuse Sherlock ne ressentait pourtant aucun regret ou quelconque hésitation à l’idée de verser ce breuvage, discrètement mais assurément, dans le verre de Watson.

Sherlock par Nell - table eauArrivé sur le pas de la porte, qu’il ouvrit avec précaution de la main droite, il n’eut que le temps de lever les yeux vers l’énorme chandelier qui s’abattit sur son crâne, dont l’absence de sa célèbre casquette Burberry, laissait entrevoir une alopécie naissante sur la partie centrale. Puis ce fut le trou noir.

Quelques secondes plus tard, le Docteur Watson constatait la mort réelle et constante de son plus cher ami et exhibait triomphalement le testament rédigé sous le seing « sain de corps et d’esprit ».

Ce petit morceau de papier allait faire de lui le détective le plus riche de tous les temps. Bien entendu, il respecterait ses dernières volontés…. être enterré sous l’Erable qui trônait au milieu du parc du manoir, si cher à son cœur.


▶ Nell participant.e aux ateliers d’écriture que nous proposons.
Retrouvez d’autres créations de participants de Rémanence des mots : ici


 

Laisser un commentaire