Formes d’écritures de soi

Ce n’est pas parce qu’on écrit à partir de souvenirs de soi, que l’on n’a pas recours à la fiction. Louis Aragon présente la difficulté de l’écriture de soi, dans « Le Mentir-vrai » – la nouvelle du recueil éponyme. En effet, il évoque une nécessité de reconstituer, et donc de déformer pour traduire un effet de réel, une authenticité. Parce que les souvenirs et les écrits sont fragmentaires, leur montage devient un artifice littéraire au service d’un texte. 

Lire plus

Le départ-Eduardo-R

Ce récit a été écrit lors d’un atelier d’écriture créative à la carte « Ecritures de soi » sur la thématique du JOURNAL D’ECRIVAIN. Il s’agissait de partir d’un souvenir d’enfance bleu pour  travailler la matière du souvenir. Ce qui est remarquable, dans le texte d’Eduardo R., c’est qu’il déroule un présent de narration et l’associe à un souvenir récent. Le narrateur raconte du haut de sa vie d’adulte. Cohabitent ainsi trois temporalités, procédant d’un emboîtement d’histoires, ou plutôt de nappes (de brouillard) !

Lire plus

Pyrotechnie

Pyrotechnie d’Amélie Favre-Rochex Amélie est abonnée à l’atelier bimensuel Ecritures de soi animé par Anna Mezey. Un atelier de trois heures le matin pour explorer toutes les écritures du réel et voir comment développer différentes approches littéraires de la plus autobiographique à la plus fictionnelle.  Pyrotechnie Probablement. Je suis agressive et je ne m’en rend […]

Lire plus

Variations sur la séduction (1)

Variations sur la séduction (1) Anaïs a participé au Café Stylo (atelier d’écriture l’après-midi) de jeudi 13 février. Devinez le thème ? Variations sur la séduction ! Eh oui, veille de Saint-Valentin oblige. Mais on n’a pas forcément pris le thème au pied de la lettre, ou plutôt si. On a écrit des lettres d’amour […]

Lire plus

Autoportrait d’Anna-Barbara

Autoportrait d’Anna-Barbara (participante à distance) Un mot-talisman ? Source Une pensée totem, idée récurrente, citation récurrente : Ma phrase mantra « Vivre, dormir, mourir ; rêver peut-être » — Shakespeare « Un jour, Un jour, bientôt, peut-être, Un jour, j’arracherai l’ancre qui tient Mon navire loin des mers » — Henri Michaux Comment tes textes prennent-ils corps ?  Au fil du texte, l’imagination entraînant l’imagination, […]

Lire plus