Chien, d’après Echenoz par Jean Alémane

Chien, d’après Echenoz par Jean Alémane Au final, c’est le chien qui avait compris avant tout le monde, ce jour-là. J’ai eu peur quand ses hurlements ont commencé à ressembler à de la souffrance. Comme si un fou était là qui l’écorchait vivant. Ce n’était pas lui qu’on écorchait, mais lui avait ressenti toute l’horreur et […]

Lire plus