Micro-nouvelle de Giorgino

Giorgino participe régulièrement aux ateliers à la carte de Rémanence des mots. Lors de l’un d’eux, il a développé une micro-nouvelle qui met en scène le suspense. Il traduit l’effet de confusion intérieure de son personnage en enchaînant les idées nourries par la peur et relevant de l’imaginaire. On ne suit cependant pas un flux/courant de conscience (ou stream of consciousness) – voix intérieure –, parce que le récit colle aux gestes du personnage-narrateur. Pourquoi une « micro-nouvelle » ? Parce qu’en quelques lignes, Giorgino construit un récit menant à une conclusion. Après avoir fait monter crescendo la tension, il opère un basculement narratif final. 

Lire plus

Le répit donné par la nuit

Ce texte, créé en dehors du Lab’, lors d’une session sur la nuit, présente le personnage récurrent et marquant de Dédé  issu de son projet littéraire. La lecture n’est pas facilitée par la presque absence de ponctuation. Alors, il faut se laisser porter par l’élan de la voix. Expérience garantie !

Lire plus