MÉCANIQUE

Giorgio a créé ce poème lors de l’atelier d’écriture à la carte Ecritures de soi « Ecrire la poésie narrative » de mardi 23 février, animé par Mathilde Pucheu. L’occasion de jouer avec les rimes et la rythmique en s’inspirant de la chanson et, en particulier de Serge Gainsbourg !

Lire plus

Création de haïkus

Création de haïkus Lors d’un atelier d’écriture autour du haïku, Delphine Cheron a créé un certain nombre de ces courts poèmes japonais. Nous avons réalisé une sélection. Pain sec dans le sac Canards au bord de la mare Cygnes, becs pinçants   Enfants joueurs Élastiques et marelles Cour de créer   Farine sur gazon Footballeurs […]

Lire plus

Ecritures brèves : Virginie Auata

Virginie Auata a créé plusieurs haïkus lors de l’atelier en abonnement Ecritures brèves auquel elle participe. Le haïku est un très court poème japonais. Comme chacun a écrit en français, et non en japonais, les textes prennent une autre dimension. Mais chacun a été fidèle à la courte séquence de temps qui condense l’instant. Observez […]

Lire plus

Quelques lignes d’atelier : Bettina

Les bruits de la ville ont inspiré Bettina Kerstens Mesclon en atelier d’écriture Café stylo à Rémanence des mots. Sont nés des haïkus et de brefs poèmes.

Lire plus

3 petits poèmes de Jean Alémane

« 3 petits poèmes de Jean Alémane »  (participant au Lab’d’écrivain) Au fond du bar Oh et puis non, pas ce soir. C’est toujours la même chose, au fond du bar. Boisson, fumée ; tabac et bière : Rien qui vous regarde vraiment. Et puis… allez donc vous faire foutre. Quand quelqu’un me dit… L’amour… ? L’amour c’est […]

Lire plus

Poésie : Isabelle Garron, Livre-corps

Isabelle Garron, Livre-corps « Souvent le corps traduit clairement ce que la langue refuse d’énoncer. Ce n’est qu’en comprenant comment les matériaux du corps réagissent aux forces de la vie que nous pourrons mieux nous adapter à elles dans la pensée. […] Vivant, le corps tout entier, porteur de son propre sens, raconte son histoire, debout, […]

Lire plus

Poème de Monsieur Tempête

Ces poignards, défourrés par leurs regards froids, Les gestes violent à l’affût des maintenant abattus, Jetèrent le gel à la peau, Ils glacèrent et lacèrent, J’ai été pris, J’ai été pris, J’ai été pris. Monsieur Tempête, Atelier régulier chez Rémanence des mots ! . Écrits d’ateliers

Lire plus