Poésie : Isabelle Garron, Livre-corps

Isabelle Garron, Livre-corps « Souvent le corps traduit clairement ce que la langue refuse d’énoncer. Ce n’est qu’en comprenant comment les matériaux du corps réagissent aux forces de la vie que nous pourrons mieux nous adapter à elles dans la pensée. […] Vivant, le corps tout entier, porteur de son propre sens, raconte son histoire, debout, […]

Lire plus

Poème de Monsieur Tempête

Ces poignards, défourrés par leurs regards froids, Les gestes violent à l’affût des maintenant abattus, Jetèrent le gel à la peau, Ils glacèrent et lacèrent, J’ai été pris, J’ai été pris, J’ai été pris. Monsieur Tempête, Atelier régulier chez Rémanence des mots ! . Écrits d’ateliers

Lire plus