Poésie-Absence-etourdissante-Céline-Dauvergne

Absence étourdissante-Celine-DAUVERGNE

« Ça couvre le craquement des branches, le chuintement d’une chouette, le cliquetis du ru. Au loin les murmures déjà d’êtres humains, le premier vrombissement d’un quad, le premier meuglement d’une vache et le chant d’un coq.

En vain rien ne recouvre le silence étourdissant de ses mots inaudibles. » Céline Dauvergne prépare un projet de poésie. Elle laisse cours à l’oral, sensible aux mots et leur polysémie (plusieurs sens), sensible à la polyphonie (plusieurs voix). Un poème à lire à haute voix ! Céline participe au Lab’accompagnement de manuscrit animé par Mathilde Pucheu. 

Lire plus