Formes d’écritures de soi

Ce n’est pas parce qu’on écrit à partir de souvenirs de soi, que l’on n’a pas recours à la fiction. Louis Aragon présente la difficulté de l’écriture de soi, dans « Le Mentir-vrai » – la nouvelle du recueil éponyme. En effet, il évoque une nécessité de reconstituer, et donc de déformer pour traduire un effet de réel, une authenticité. Parce que les souvenirs et les écrits sont fragmentaires, leur montage devient un artifice littéraire au service d’un texte. 

Lire plus

Ecrire, traduire – Corinne Atlan [Vidéo]

  La vidéo « ConféRémanence » Cette vidéo contient des extraits de l’échange avec Corinne Atlan, organisé par Rémanence des mots [ConféRémanence] le jeudi 22 novembre au Studio Austreales. Cette vidéo ne rend pas compte avec exactitude de la réflexion de Corinne Atlan sur le sujet de la traduction.  C’est volontairement parcellaire, parce qu’une vidéo ne saurait […]

Lire plus

Yoko Tawada et la langue trouée/ Observer la langue et la manier

Yoko Tawada et la langue trouée Narrateurs sans âmes de Yoko Tawada : observer la langue et la manier Yoko Tawada est japonaise. Elle a grandi au Japon. La situation économique est compliquée après la Seconde Guerre mondiale et ses parents sont souvent au chômage. Son père a un rêve : créer une maison d’édition. Ses parents économisent […]

Lire plus