Micro-nouvelle de Giorgino

Giorgino participe régulièrement aux ateliers à la carte de Rémanence des mots. Lors de l’un d’eux, il a développé une micro-nouvelle qui met en scène le suspense. Il traduit l’effet de confusion intérieure de son personnage en enchaînant les idées nourries par la peur et relevant de l’imaginaire. On ne suit cependant pas un flux/courant de conscience (ou stream of consciousness) – voix intérieure –, parce que le récit colle aux gestes du personnage-narrateur. Pourquoi une « micro-nouvelle » ? Parce qu’en quelques lignes, Giorgino construit un récit menant à une conclusion. Après avoir fait monter crescendo la tension, il opère un basculement narratif final. 

Lire plus

Temps, concordance : un enjeu narratif

La concordance des temps n’est pas qu’une question de grammaire. C’est aussi une question essentielle de narration. Créer des repères temporels et bien identifier les faits antérieurs est nécessaire à la compréhension d’un roman ou d’une nouvelle.

Lire plus

Maîtriser le rythme du récit : Ellipse

L’ellipse est à la fois un procédé stylistique et narratif. Dans les deux cas, elle influe sur la perception du temps. La narration a besoin de gérer les vide temporels pour créer des effets de durée ou d’accélération et intégrer du suspense, par exemple. Nos conseils d’écriture offrent des outils simples et concrets pour travailler l’art de l’écrit !

Lire plus