Goût de l’enfance création Café stylo

Goût de l’enfance

Goût de l’enfance - texte de Delphine

Une enfance sans tache, sans couleur, sans jouet, sans nourriture préférée, sans musique adorée. Juste un plafond blanc, allongé sur le dos, emprisonné dans un berceau à barreaux hauts. Un objet abandonné. C’est déjà arrivé.

Juste un plafond blanc, allongé sur le dos, emprisonné dans un berceau à barreaux hauts.

Une enfance solitaire, pleines de jouets, pas d’amis, pas de frère casse-pieds ou de sœur pleurante, des parents toujours aimants, trop de câlins, les sciences pour seuls compagnon. Un scientifique ou un artiste ? Peut-être.

Une enfance à deux, des jouets à partager, une famille surveillant les deux bambins, l’impression d’être le moins aimé, pas assez de câlins, quelques amis, des vêtements à récupérer de son aîné, une envie de solitude pour lire tandis que l’autre veut jouer à deux, une période de haine mutuelle, une période d’amour inconditionnel. Un adulte sachant partager ou non avec les autres.

Une enfance à plusieurs, des parents perdus, des parents surmenés, toujours les mêmes jouets de l’ainé au benjamin, des câlins à comptabiliser, des vêtements portés jusqu’à la trame, les mêmes professeurs, les mêmes activités, des activités tous les jours de la semaine jusqu’au dîner, des dîners qui ne sont pas calmes, des dîners qui ne sont pas désirés par tous (genre je voulais des frites ! Alors que c’est un dîner steak haricots vert), des nuits courtes car tous les enfants veulent jouer, des histoires lues au lit dans la grande chambre. Un dans le lot sera professeur et un autre médecin ou avocat.

Un dans le lot sera professeur et un autre médecin ou avocat.

Une enfance pas comme les autres, ne veut pas de câlins, ne veut pas de contact, intéressé par une seule chose, ne peut pas parler, ne peut s’exprimer comme un autre enfant, suivi par un spécialiste, un thérapeute et un psychologue, dans une bulle d’habitudes et d’activités chronométrées. Même si c’est un enfant pas comme les autres, sa spécialité d’enfance sera sa spécialité d’adulte. Ses yeux voyant le monde avec une palette de diamants.

– DELPHINE CHERON

Ce texte a été créé par Delphine Cheron lors d’un café stylo animé par Anna Mezey. Il s’agissait d’un atelier qui explorait la thématique de l’enfance : les souvenirs, les sensations, les voix d’enfants, les jeux… Poésie et narration étaient au RDV !

Pour en savoir plus sur les atelier  Pour lire d'autres création d'ateliers

Laisser un commentaire